Liège, le parc de la Boverie

Musée des Beaux Arts

Nous sommes au sud de Liège, au parc de la Boverie, l’un des poumons verts de la ville. Ce bâtiment de styles variés est construit de 1904 à 1905 pour l’exposition universelle de 1905. Il aura pour vocation d’abriter les beaux arts. Vocation qu’il n’a jamais vraiment perdue au fil du temps puisque aujourd’hui, grâce à une extension construite en 2010, il devient un pôle très attractif en matière d’art. Conçue par Rudy Ricciotti, l’annexe vitrée offre un souffle de modernité sur l’ensemble et le site du Parc de le Boverie devient incontournable. De plus ce lieu est relié à l’esplanade le la nouvelle gare des Guillemins par la passerelle la Belle liégeoise inaugurée en mai 2016. Le musée propose un grand nombres d’expositions itinérantes en plus des collections permanentes. 

C’est aussi lors de l’expo de 1905 que fut construit le superbe pont que l’on peut voir en arrière plan de la photo d’entrée. Le pont de Fragnée.

Les sculptures

Le parc est un îlot blotti entre la dérivation et la Meuse. C’est là que les liégeois se retrouvent pour un moment de détente ou pour fuir les appartements surchauffés en été. Il y règne toujours une ambiance décontractée et légère.

On y verra des sculptures en bronze de différents artistes. Celle quelque peu suggestive de Jef Lambeaux « le Faune Mordu ». Ce monument datant de 1903 a évidement été controversé avant de trouver sa place dans les jardins de la Boverie en 1950. Elle mérite son histoire; le faune est une créature sortie de la mythologie romaine. Etant un peu trop entreprenant, cette femme se retourne et le mord à l’oreille. Bien fait!

La seconde oeuvre, plus douce est un bronze de Marnix D’Haveloose, « La toilette » , de 1910.

 

Les arcs

Ces arcs situés à la pointe de l’îlot, avec un regard sur le pont de Fragnée, nous les devons à Bernar Venet. Cet artiste Français signera d’autres œuvres de ce style en Belgique. Notamment la plus imposante sur l’autoroute des Ardennes entre les provinces de Namur et de Luxembourg. « L’arc Majeur » a été fondé dans les célèbres ateliers John Cockerill.

La belle Liégeoise

C’est le nom donné à la passerelle qui relie le parc au quartier des guillemins et à la gare. 

la tour Paradis ou tour des finances (moins drôle) centralise comme son nom l’indique les bureaux du ministère des finances; 136 mètres antenne comprise! la plus haute de Wallonie. Construite entre 2012 et 2014, elle est souvent photographiée. Tour Paradis pour la rue Paradis et non pour le paradis fiscal.

Il y a d’autres belles balades à Liège, suivez-nous dans 

le quartier Pierreuse